Marie Pierre Bergerat – Accompagnement psycho-corporel et systémique

Marie - Pierre Bergerat

OSE, ELLE DÉPLOYÉE

Pour vous Mesdames, voici le temps de se poser les bonnes questions :

– De qui dois-je le plus prendre soin afin que tout se déroule bien dans ma vie ?
– Et comment ?
– Comment ne pas m’égarer ?
– Comment ne pas reproduire les mêmes erreurs ?

Voici une solution :
Ne pas passer à côté de votre vie, osez déployer vos ailes !!!

Osez transmuter votre héritage de femme.

Osez défaire les liens qui vous retiennent.

Osez laisser aller la femme dans la retenue et la frustration.

Osez aller plus loin que ce que vous avez reçu.

Osez faire confiance à la femme en vous.
Vous serez surprise de découvrir en vous et autour de vous autant de potentiels…

Nous avons toute la sensation parfois, de ne pas vivre å la hauteur de qui nous sommes. La femme a pendant des siècles, ėté muselée, considérée comme un être inférieur.

Nous avons encore cette mémoire en nous et pouvons nous sentir déloyale ou illégitime à laisser vivre pleinement la femme que nous sommes.

Vous repartirez réconciliée avec votre part féminine, libérée des freins qui vous retiennent dans l’expression de la femme que vous êtes.

Femme, merveille de la nature, tout est en toi !

Femmes de beauté
Femmes de souffrance
Filles, épouses, mères
Vous portez sur vos épaules
Tant de tristes fardeaux.                          
En votre ventre,
L’origine du monde,
En votre sein même.

Femmes de toujours
Bafouées, maltraitées, humiliées,
Femmes d’ici et d’ailleurs
Qui en vue d’un monde meilleur
Et pour l’avenir de leurs enfants,
Se battent à coup de mots, à coup de chants.

Femmes, le sacré est en vous.
La vie vous l’a donné
Donnez le à la vie
Pour qu’un monde nouveau se réveille
Et qu’ensemble l’amour gagne.
La condition de la femme.

Elle a survécu, traversé les siècles, elle a tout supporté et elle est encore là, plus forte que jamais, plus déterminée que jamais.

Magnifique, sensible, fragile et solide, résistante, endurante, tenant le monde dans le creux de ses mains après l’avoir porté dans le creux de ses reins.
S’offrant à la vie avec plus ou moins de facilité, de disposition mais toujours là, au service de la création…
L’homme avec ses croyances et son besoin de compétition, en a usé et abusé. ça ne lui a pas servi, loin de là, car c’est à lui qu’il a fait du mal, c’est lui qu’il a blessé en s’en prenant à celle qui l’a porté.
Et elle, elle l ‘a cru, naïve, elle s’est pliée à la loi du père, à la loi du fils et elle l’a payé cher.
Il est fini ce temps, la conscience a pris forme, l’un et l’autre ont compris et désespérément essayent de réparer. Mais encore beaucoup de rancœur existe et parasite ces relations homme/femme. Ce qui rend difficile la pacification même à l’intérieur des êtres.
L’homme dans sa partie féminine, est blessé et la femme, par sa partie masculine est participative de ce massacre. Intérieurement le combat se poursuit.
Où s’arrêter dans l’action ? Jusqu’où se laisser faire ? se demandent les femmes
Comment sécuriser sans écraser ? Comment se faire entendre sans manquer de respect ? Se demandent les hommes.

En osant ce travail de pacification, de ré-harmonisation, vos ailes vous déploierez.

Date et lieu

Du jeudi 20 octobre à 14h au

dimanche 23 octobre 2022 à 16h

Le Mas du Cartographe

Limogne en quercy

L'inscription

Les tarifs

400€ + 190€ hébergement en pension complète draps compris pour 2022

Témoignages du stage

Tout d’abord, un grand merci à Catherine et Marie-Pierre, pour cet accompagnement dans la douceur et la bienveillance, dans cette quête de libération de notre part féminine. Pour moi , ce fût un stage très enrichissant, qui m’a permis de retrouver la force intérieure de mon féminin. De belles découvertes, un vrai bonheur de pouvoir couper les liens qui freinent l’envol de notre véritable nature profonde. En fin de stage, je me sentais légère et dans une joie profonde. Partages et confidences sincères. Belle expérience de sororité , dans un cadre agréable, apaisant et ressourçant .

Marie-V

A propos du stage, je l’ai apprécié sur le fond et sur la forme.
Sur la forme : avec tous ces ateliers divers et ces temps de pause qui nous ont permis à chaque une de prendre du recul et d’y réfléchir. Tout était été très bien réglé dans le temps et à la fois rythmé comme il faut.  
Sur le fond, la montée en intensité des ateliers au fur et à mesure que se déroulait le stage était surprenante mais très appréciable car on approfondissait chaque petit pas d’avancement de notre travail.
La dernière matinée a été pour moi la plus libératrice et vraiment un très bel aboutissement du stage et de toutes mes réflexions. Elle restera graver en mémoire à jamais. Merci de m’avoir permis d’être MOI et d’avoir pu déployer mes ailes que je n’imaginais pas si grandes. MERCI de tout mon cœur.
 
Delphine

Avant le stage : j’étais épuisée, physiquement et nerveusement. Je n’avais pas d’attente précise, je savais juste que ce serait un moment de pureté entre femmes et que prendre ce temps pour moi serait une vraie bouffée d’air, une vague de bienveillance qui me toucherait au cœur. J’ai apprécié l’authenticité du cadre, du lieu, des personnes, des échanges, de l’ambiance. J’ai aimé toucher avec mon corps, avant mon esprit, la dimension du sacré et la redonner à mon être. J’ai aimé la sensation de passage : il y a un avant et un après. J’ai aimé cette possibilité offerte à chacune de se libérer du carcan de la légitimité à être, connectées à la Terre et à nous même. Prendre conscience et sentir corporellement, que nous sommes uniques, que nous avons le droit d’être nous-même sans nous cacher et/ou nous saboter est d’une puissance sans borne. J’ai aimé pouvoir déposer là-bas du poids de ma charge et m’en sentir libérée. Et enfin, j’ai aimé, l’amour qui a plané au dessus de nous tout au long de ce week-end. Pendant le stage, je me suis libérée d’une partie de mes démons, je sais que j’ai laissé là-bas une part de mon histoire qui appartient au passé. J’ai fait grandir en moi cette part de sacré si bénéfique pour le monde et pour moi-même. J’ai pris conscience de ma responsabilité quant au respect de ce que je suis et notamment de ma créativité. Après le stage, je me sens plus connectée aux autres femmes et au monde. Je me sens portée par des vagues d’énergies d’une pureté incandescente. J’essaie d’être plus respectueuse de la femme que je suis.

Laure

Ce stage m’a permis de me poser, de prendre le temps, d écouter et de ressentir… d’identifier et de voir… puis de me libérer et de renaître. 
La proximité avec la nature, l’énergie du lieu, la bienveillance et l engagement de marie pierre et Catherine m’ont permis de lâcher prise, d’oser et de m’envoler…
Ces 3 jours resteront dans mon cœur pour toujours… tout comme les 4 autres femmes avec qui j ai voyagé. Il y a un avant et un après. Je suis emplie d’énergie et  d’amour… et porte un tout autre regard sur la femme que je suis, sur les femmes en général et sur  le monde.

Marina